La Galerie - Arles

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 3 au 14 Juillet Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 14 avril au  30 juin 2017 Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition 22 juillet au 22 octobre 2016  Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Pauline et Juliette Angotti sister Art la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition Marcelin la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition colcombet la Galerie arles
Exposition la Galerie arles
Exposition la Galerie arles
Exposition la Galerie arles

La Galerie Arles

La galerie est un espace d’exposition et un lieu de rencontre situé au rez de chaussée et dans les parties communes et les escaliers d’un hôtel particulier du XVII ème siècle entièrement réhabilité. Plafonds moulurés, cheminées en marbres, boiseries d’époque, plancher en marqueterie et en mosaïque, pierres taillées, voutes et grands volumes d’origine, composent ce lieux exceptionnel au cœur du centre historique de la ville d’Arles. Les murs blanc, gris ou en pierre naturelle offrent des surfaces importantes (plus de 200m2) pour l'accrochage des œuvres. les espaces sont entièrement ouverts et baignés de lumière naturelle. Le patio intérieur permet de pénétrer dans l'intimité de cette demeure historique ou règne la fraicheur et le calme. .

La galerie arles

Vocation

La galerie a pour vocation l’accueil d’artistes et d’œuvres d’art pour des expositions temporaires, la location de ses espaces à des artistes, des agences, des associations, pour des expositions, des manifestations ponctuelles ou pour des séminaires ou réunions d’entreprise ou d’associations. Toutes autres manifestations peuvent être envisagées sur demande.

La galerie arles

Proximité

La galerie est à proximité immédiate de tous les centres d’intérêts, administrations, commerces, monuments, restaurants, voies de communication, musées etc. Cette situation idéale permet une immersion totale dans la vie arlésienne. Au début du quartier de la Roquette et de la rue de la République, à l'encoule du pont de Trinquetaille le lieu s’ouvre naturellement sur les axes piétons et automobiles principaux.

La galerie arles

Aux étages

Les étages sont occupés par des appartements meublés de luxe qui pourront vous accueillir dans le plus grand confort ainsi que vos invités, vos amis, vos clients, etc…. La Résidence
Tous ces appartements sont également des lieux d'exposition d'œuvres d'art en situation et en "dépôt vente" . Ils sont visitables sur demande.


La galerie arles


La galerie arles



Programmation 2017


3 Juillet au 14 Juillet : BONS BAISERS DE LIÈGE - COLLECTIF ÉPHÉMÈRE
tous les jours de 10h à 18h

Vernissage : mercredi 5 juillet à 18h

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE C’est les vacances après tout.
De Liège à Arles, six photographes liégeois ont choisi d’investir un lieu commun comme on s’installe dans une auberge espagnole, chacun avec son bagage. Sans ligne prédéfinie les ambassadeurs de la cité ardente vous proposent des moments d’échange et des regards croisés au milieu de leurs travaux.
Sous l’égide des éditions du Caïd, Laetitia Bica, Olivier Bada, ErsenSariozkan, Pascal Schyns, Éric van den Berg et Bert Van Pelt vous envoient d’ores et déjà leurs bons baisers de Liège.
Comme un ensemble de cartes postales.


Les Artistes

OLIVIER BADA

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE Olivier bada, (1981) est originaire de Liège et professeur de photographie à l'Institut Saint-Luc, c'est dans ces mêmes lieux qu'il est rentré en collision avec l'image en tant qu'étudiant.
S'attaquant pendant plusieurs années aux clichés sous le nom « Cravat et Bada » (séries, expositions..), le duo rencontre en photo comme dans la vie, de vraies histoires d’humour.
Travaillant aujourd'hui seul, il multiplie les projets. Son travail est comme ces questions auxquelles on ne peut répondre. Il nous propose au travers de ses images une sélection éclectique et hétéroclite de son intérêt entre le tactile et l'antonyme du sublime. Il nous parle de relations humaines dans le monde moderne. Il entrevoit les fissures, les fractures à peine perceptibles, mais bien réelles. Il immortalise la vie sans filtre et enchaîne les pellicules de clichés. Armé de son matériel fétiche, sa pratique aborde des thèmes intimistes:
Des filles, des crash, du rose et du bleu.
Des voitures, du sang et des déclarations d’amour
Un chaos qui pourrait vous rafraichir.

Expositions
• StadsTriënnale, Identity as a Trade Marks ,Cultuur centrum, Hasselt/Genk octobre-janvier 2017
• Les galeries d’Art Grignoux s’exposent au Musée, ExtraBal, Musée des Beaux-Arts de Liège, octobre-novembre 2016
• Exsudat, Jean Janssis et ses invités, La Châtaigneraie centre Wallon d’Art Contemporain, Flémalle, mars-mai 2016
• .tiff, young Belgian talent introducing by FoMu, Vlaams cultuurhuis De Brakke Grond, Amsterdam, mars-avril 2012
• .tiff, young Belgian talent introducing by FoMu, Fotomuseum, Anvers, février–avril 2012
• Biennale Internationale de la Photographie (on), Onlyyou/Only me, Galerie Satellite, Liège, février-mai 2012
• Magasin d’usine, AnversvillecontemporaryAntiquary, Anvers, décembre-février 2012
• Skull Art festival, GallerieUhoda, Liège, mars 2011
• Ping.Pong, interactions images et sons, Les Chiroux, Liège, 2010
• Biennale Internationale de la Photographie (off), (Out of) Contro,Le Studio 33, Liège février-avril 2010
• UltimatePhotography, MonosGallery, Liège, décembre-février 2009


LAETITIA BICA

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE Laetitia Bica a étudié la photographie à l'Ecole supérieure des beaux-arts Saint-Luc à Liège. En 2004, elle expose à la biennale de la photographie au « Museo de Bella Artes» de Santiago of Chili. En 2007, elle a reçu le prix culturel "coup d'éclat" de la province de Liège. En 2015, elle édite son premier livre aux éditions du Caïd.

Envisageant la photographie comme un processus dialogique, Laetitia Bica se distingue dans son travail par la place active laissée à ses modèles et l’originalité de ses compositions. Utilisant l’appareil photographique pour brouiller les frontières, la jeune artiste belge donne voix aux instincts pour produire des images dont chaque repli exprime un événement, une rencontre, une émulsion. Proche de musiciens, de stylistes, de cinéastes et d’artistes, elle est la complice d’une nouvelle génération, caractérisée par son inventivité, son intégrité et ses envies d’exploration. Elle revendique une ouverture ainsi qu’une énergie contagieuse, établissant la photographie comme un échange constant et enrichissant.

“Philippe Pouhashemi”

Expositions
• 2017 /COMMON LAND, exposition solo à la MAAC ( Maison des arts actuel des chartreux ), Bruxelles.
• 2017 / BELGITUDE, exposition dans le cadre de la design week au PalazzoLitta à Milan (Italie).
• 2015 /DE L’INTIME, centre culturel de Marchin.
• 2015 / BURNING ISSUES, 10e Biennale internationale de Gravure contemporaine, ESA Saint-Luc B9 Liège.
• 2015 / NOIR CHANTILLY, féminisme(s), Châtaigneraie, Flémalle.
• 2014 /SHOWROOM [les belges] à Espace Wallonie de Bruxelles / Projection video “ TILL WE DROP” avec le designer Jean-Paul Lespagnard pour la galerie des galeries, Paris (France)
• 2014 / Fabrykagrafiki - prints (now), Torùn (Pologne).
• 2013 /MADIFESTO exposition collective sur les métiers de la mode à la CENTRALE for Contemporary Art (La Centrale Electrique), Bruxelles.
• 2013/ ASVOFF – SpecialArrrgh!Monsters in Fashion, GaÎtélirique, Paris (France).
• 2013/ Rencontres photographique de Arles voix off, Arles (France).
• 2012 /BATES MOTEL, Exposition collective à la SPACE gallerie de Liège.
• 2012/ Official Selection for the first edition of ASVOFF Barcelona, Caixa, (Espagne).
• 2012/ 10eme édition « COLLECTOR » Festival international de la photo de mode, Cannes (France).

Prix

Prix culturel « Coup d’Eclat » décerné par la province de Liège.

Éditions

• FIRST, editions du Caïd, 2015 • MASTER MIND, Art direction,and visionary photography, ÉditionsVictionary Shanghai, 2011
• CHASSEZ LE NATUREL, édition yellownow dans le cadre de la biennale de photographie, 2004.

Site web


ERSEN SARIOZKAN

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE ErsenSariozkan vit et travaille à Liège. Diplômé de L’Institut Saint-Luc c’est dans la photographie de rue et le reportage qu’il s’exprime le plus souvent privilégiant les projets de longue durée au centre desquels l’homme et la société sont interrogés. Témoin de son époque, il est un photographe de l’instant, du moment, du temps. Dans ses photographies de rue, il construit ses images avec un souci pictural permanent : composition travaillée, lumières modelées, couleurs subtiles, détails essentiels. Sa photographie est résolument humaniste et contemporaine.

Expositions
• Sur la route, avec le collectif ISO111, Aisne, Juin 2016
• Irène K,exposition personnelle, Rotur’s bar, Liège, septembre 2016
• Red, exposition jeunes talents, saisons de la photographie, Soumagne, Octobre 2016
• Sujet, verbe, complément, exposition personnelle, Accattone, Liège, Avril 2017

Site web


PASCAL SCHYNS

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE Pascal Schyns est né à Verviers (B) en 1970. Vit et travaille à Tavier (B).
Photographe, graphiste, musicien et éditeur, nul besoin d’allonger cette liste pour comprendre que Pascal est un grand passionné.
L’image est son domaine de prédilection.

Dans la présence de son oeuvre photographique se cachent une grande sensibilité, le goût des formes suggérées et ordonnées, la clarté d’une réalité pas toujours facile à appréhender ou au contraire, un onirisme presque discret.

Dès sa sortie de l’Ecole supérieure des beaux-arts Saint-Luc à Liège (B), il a multiplié les expositions et les publications en tant que photographe et graphiste, les tournées et les enregistrements d’albums en tant que musicien au sein, entre autres, des Loved Drones (auparavant baptisés “Phantom”, Les Loved Drones ont accompagné depuis 2006 des figures cultes de la pop : ChrissieHynde, Lio, Marie France, Jacques Duvall; ou de l’indie rock anglo-saxon : Damo Suzuki (ex-chanteur de Can), Kramer, JadFair, LeatitiaSadier (Stereolab), Mark Gardener (Ride)….).

En 2013, Il collabore également au collectif, Di.Va. (Di.Va./Dimensions Variables est un collectif d'artistes axé autour de la performance).

Fin 2013, il lance les éditions du Caïd, maison d’édition de livres à vocation artistique, un univers à son image : une grande passion pour de vrais rêves.

Expositions

• Exposition collective, Tour Romane, Amay 1995
• Le Fil d'Ariane, Verviers, 06/1996
• Exposition collective, Groupe "Quanta", Eglise Saint-André, Liège. 1996
• Magasin4, Bruxelles, 1997
• Exposition collective, ‘Un Ciel Sans Jardinier’, Centre Culturel, Marchin, 1997
• Fnac, Bruxelles, 2005
• Fnac, Liège, 2005
• Fnac, Liège, 2008
• Exposition collective, Soundstation 2008
• Exposition collective, Le comptoir du livre, 'Rock et amour en wallonie', 05/2008
• Exposition collective, Madmusée, Liège, 2008
• Exposition collective, Un endroit biz'art, Liège, 2009-10
• Freaksville record 2006-2011, Maison des Musiques, Bruxelles, 04.03-04.04.2011

Publications (sélection)

• Johan Muyle - Plus d’opium pour le peuple, BPS22, Charleroi, 2006
• Michael Dans - Dry Spell, Editions du Caïd, 2013
• Frédéric Lefever - Nous autres, BPS22, Charleroi, 2013
• Laetitia Bica - First, Editions du Caïd, 2014
• Jean Janssis - Exsudat, Editions du Caïd, 2014
• Renaud Monfourny - Velvet Underground MCMXCIII NY Rehearsals, Editions du Caïd, 2016

Performances

• Di.Va., Performance, avec SelçukMutlu et Michael Dans, Liège (B), 29 avril 2013
• Di.Va., Performance, avec Julie Antipine, SelçukMutlu et Michael Dans, dans le cadre de l'exposition "Sans tambour, ni trompette », Nantes (FR), au Lieu unique, 29 mai 2013
• Di.Va., Performance, Garde l'Œil ouvert, avec Julie Antipine, SelçukMutlu et Michael Dans, dans le cadre de la remise des diplômes à l'Académie Royale des Beaux-Arts de la ville de Liège (B), juin 2013
• Di.Va., Performance, avec SelçukMutlu et Michael Dans, dans le cadre de Kunstwandeling Kortrijk Vlaandert, Courtrai (B), 4 juillet 2013

Vidéos

• Benjamin Schoos - Un parfum de Nostalgie, 3’33, 2016
• Benjamin Schoos - Tour de chant (Live at Botanique 2017), 52', 2017

Discographie

• Miam Monster Miam - Have A Cup ‎(CD, EP), Soundstation, SDS010, 2001
• MyLittle Cheap Dictaphone - Music Drama ‎(CD, Album), Soundstation, SDS011, 2002
• Phantom Featuring Jacques Duvall - Hantises (CD, Album), Freaksville Records, FRVR02, 2006
• Benjamin Schoos AKA Miam Monster Miam - L'Histoire De William Buckner ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR01, 2006
• Juan D'Oultremont Et Le Anticonstitutionnellement Orchestra* - Bambi Is Dead ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR03, 2006
• Benjamin Schoos alias Miam Monster Miam - L'homme libellule (CD, Album), Freaksville Records, FRVM56, 2007
• UFO goes UFA - Pop Garage SymphonyNumber 9 ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR13, 2008
• Phantom Featuring Marie France ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR14, 2008
• Jacques Duvall - Le Cowboy Et La Call-Girl (CDr, Album, Promo), Freaksville Records, FRV019, 2009
• Phantom feat LIO - Phantom feat LIO (CD, Album), Freaksville Records, FRV020, 2009
• Miam Monster Miam Et Les Loved Drones* - J'Aurai Ta Peau ‎(CD, Promo), Freaksville Records, none, 2010
• Jacques Duvall - Expert en désespoir ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR31, 2011
• Sophie Galet - Stella Polaris ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR32, 2011
• Benjamin Schoos - China Man Vs China Girl ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR34, 2012
• Marie France Et Les Fantômes* - Kiss ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR37, 2012
• The Loved Drones - The Tangible Effect Of Love ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR41, 2012
• Mademoiselle Nineteen - Mademoiselle Nineteen ‎(CD, Album), Freaksville Records, FRVR39, 2012
• Benjamin Schoos - Je ne vois que vous (feat. Laetitia Sadier)/Worlds Away (feat. Mark Gardener) (Digita), Freaksville Records, 2012
• King Lee - Menace 2 The World (CD, Album), DeertyRecordz, 2014
• Benjamin Schoos& Isabelle Blais - Je ne vois que vous (Digital), Freaksville Records, 2014
• Man From Uranus - Spells: Music for Films and Television (Digital), MFU, 2015
• Marie France & les Fantômes - SOS Marie France ! (Live Album/Digital), Freaksville Records, 2016
• Phantom Featuring Jacques Duvall - Hantises‎(LP, Vinyl), Freaksville Records, FRVR60, 2016
• The Loved Drones - Good Luck Universe! (LP, Vinyl), Gonzaï Records, NFSR007, 2016

Site web


ÉRIC VAN DEN BERG

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE Graphiste et psycho-pédagogue de formations, Éric van den Berg a exercé depuis 1990 diverses fonctions dans l’enseignement supérieur artistique.
Diplômé en photographie en 2016, il s’est assez vite centré sur ce qui fait et ce qu’est la photo aujourd’hui. Comme la plupart de ses contemporains, il est un boulimique du déclenchement, Joan Fontcuberta parle d’ailleurs en ces termes de l’ « homo photographicus » : « Celui qui prend des photos partout et tout le temps […] nous sommes obsédés par l’image, pour le plaisir, pour communiquer, pour nous documenter, construire notre identité… ».
Á partir de cette façon de photographier, désaliéné de la technique, les questions « post-photographiques » sont ainsi posées au travers d’une démarche plastique : le rapport au temps, à l’espace, aux sujets, le regard posé de loin ou de près, l’utilisation du numérique, les questions de la « bonne photo », celles liées au hasard ou à l’accident, à l’image prise avec ou sans boitier ou prise sur l’internet…
Ce qui l’intéresse surtout, au-delà du plaisir pris à prendre des photos et à les monter en images, c’est le rapport qu’entretiennent les spectateurs avec ses images : de celui qui regarde de loin le tableau à celui qui veut maîtriser le détail lequel comprendra l’accident, y verra du hasard, démasquera les supercheries, y trouvera une note d’humour ou un message caché ?...

« Éric van den Berg, pour sa part, nous invite à nous perdre dans ses constructions visuelles absurdes et vertigineuses, reflet à peine déformé de notre course aux images, de nos compulsions insatiables, des ambiguïtés de la réappropriation et de la dépossession dans un monde saturé de reflets » Emmanuel d’Autreppe.

Expositions

• Hommage à Roland Castro, Exposition collective, Centre Wallon d’Art Contemporain « La châtaigneraie », Août 2014
• Exsudat, Jean Janssis et ses invités, Exposition collective, Centre Wallon d’Art Contemporain « La châtaigneraie », Mars-Avril-Mai 2016
• Sur la route, avec le collectif ISO111, Aisne, Juin 2016
• Rencontres Photographiques, Café « La nuit », Arles, Juillet 2016
• Syncopes et [décalco]Manies, exposition personnelle, espace Nao, Verviers, Février-Mars 2017
• Liberté de mouvements, exposition collective, espace St-Mengold, Huy, Avril-Mai 2017

Publications

Dans Traces de changements, revue socio-politico-pédagogique
• Entrepreunarial, Traces de changement n°220, couverture et photos intérieures
• Élève en maternelle, Traces de changement n°222, photos intérieures
• Enseigner, c’est politique, Traces de changement n°225, couverture et photos intérieures
• Tronc commun, Traces de changement n°230, couverture et images intérieures

Site web


BERT VAN PELT

COLLECTIF ÉPHÉMÈRE Né à Mol (Belgique) en 1969, Bert Van Pelt est un photographe qui vit et travaille à Liège. Il mène depuis plusieurs années une recherche sur le corps nu.

Dans la série « Confusion », il crée un univers dans lequel des corps de chair et de marbre se confondent. La signification donnée par le sculpteur est détournée vers la beauté et le désir. La confusion s’accentue davantage grâce à la technique d’un tirage pigmentaire. L’artiste ne cherche pas le corps parfait. Au contraire, l’usure de la pierre et les imperfections du corps humain approchent les deux sujets pour en faire un seul.

Dans la série « Naked Box » il est aussi question de détournement. Ce projet fait référence à la consommation de masse dont notre société est victime.En inversant les rôles, c’est ici l’individu, devenu lui-même objet de consommation, qui se retrouve dans les boîtes et qui se déballe face à l’objectif.

Actuellement, l’artiste travaille sur le projet « Frames ». Ce sont des images à double cadrage. Des corps nus posent à travers des formes géométriques. Ces formes fonctionnent comme premier cadre. Le deuxième est celui du viseur de son appareil photo. Les poses prises par les corps sont en parfaite harmonie avec la géométrie des formes. Rigueur et force sont opposées à la douceur.

La technique de la gomme bichromatée fait partie intégrante de la démarche de l’artiste. Il s’est investi depuis plusieurs années dans ce mode de tirage qui date du 19è siècle et qui est peu connu de notre temps. Le rendu de la gomme bichromatée donne vie aux matières et crée l’illusion de la troisième dimension, tant recherchée dans la photographie contemporaine.

Le photographe réinvente la photographie classique en s’exprimant dans un style minimaliste et esthétique. L’œuvre de Robert Mapplethorpe est sa principale source d’inspiration.

Expositions

• avril 2017 : 3e prix concours "Nu et Modernité" avec le Festival Européen de la Photo de Nu et le magazine Réponses Photo
• octobre 2016 : Festival ‘Les Saisons de la Photographie’ à Soumagne, démonstration sur le tirage à la gomme bichromatée
• mai 2016 : Journées Européennes des Ecoles de Photographie à Paris, conférence sur le projet "Confusion"
• septembre 2015 : exposition collective au musée Ken Damy à Brescia, Italie
• septembre-octobre-novembre 2015 : exposition 'Naked Box' chez Philippe &Partners à Liège
• février 2015 : Journées Européennes des Ecoles de Photographie à Paris
• septembre-octobre 2014 : exposition collective 'Errances' à l'espace Duesberg à Verviers
• mai-juin 2014 : exposition collective 'Des hommes et des terrils' à la maison des Terrils à St Nicolas, Liège
• mars-mai 2014 : exposition collective BIP.OFF au TALP à Liège
• avril 2014 : exposition des nominés de la rencontre concours de l'enseignement d'art photographique, Namur
• janvier 2014 : exposition 'Waking Up' à la médiathèque de Verviers
• octobre 2012 : exposition collective 'Des terrils et des hommes', initiée par 'Priorité à l' ouverture', galerie Ouverture, Liège
• juin 2012 : manifestation d'art 'Troc' Art', MAMAC Liège
• juin 2012 : exposition collectif 'Nuits du paradoxe', Liège
• 2012-2016 : cours de photographie à l’académie des beaux-arts de Liège
• juin 2010 : projection de photos dans le cadre de la manifestation 'Ciné Quartier', à Sclessin, Liège
• janvier 2010 : exposition collectif 'Sclessin au quotidien' initiée par le centre culturel 'Ourthe et Meuse' à Sclessin, Liège
• 2008-2015 : parcours chez les artistes à Cointe, Liège

Site web


LES ÉDITIONS DU CAÏD

Les Editions du Caïd est une jeune maison d’édition belge créée en 2013 par le graphiste, photographe et musicien Pascal Schyns. Le Caïd y réunit ses premières amours : la photographie contemporaine, la bande dessinée, les livres d’artistes, le rock et la poésie. Chaque livre publié par les Editions du Caïd est consacré à un créateur différent et conçu en étroite collaboration avec celui-ci afin de rendre compte de son identité et de son univers.

Au croisement des pratiques, le Caïd privilégie des projets atypiques. L’ensemble de son catalogue a pour objectif de proposer une cartographie dans laquelle les disciplines et les auteurs belges côtoient des créateurs étrangers.

Ouvrages déjà publiés

• Michael Dans - Dry Spell, 2013.
• Jacques Duvall - Le contrebandier de la chanson, 2014 (Gilles Verlant, Hilaire Picault, Serge Coosemans, Juan d’Oultremont, Jean-William Thoury, Olivier Monssens, Pierre Mikaïloff, BesterLangs, Jean-Eric Perrin, Jean-Emmanuel Deluxe, Jampur Fraize, etc.)
• Laetitia Bica - First, 2014.
• Dick Tomasovic - Shots! Alcool&cinéma, 2015
• Jean Janssis - Exsudat, 2016
• Renaud Montfourny - Velvet Underground MCMXCIII NY Rehearsals, 2016
• BIP 2016 - Biennale de l’image possible, BIP 2016, 2016
• Juan d’OUltremont - Alicia, 2017

Site web


14 avril au 30 juin 2017 : KBM "Emotions"

Ma démarche
Transcender le quotidien
Voir la beauté où elle n'est pas
un mur délabré qui impose son passé
des pièces rouillées qui degoulinent de leur vécu
des objets ordinaires
qui se targuent d'être exceptionnels

KBM L'art de KBM c'est de donner du corps à l'absence. Les choses se disent en silence, avec un cri silencieux et discret, celui de l'homme absent, disparu de ces activités humaines dont il ne reste plus que le décor.
Car, si l'on sait écouter, il reste une si profonde humanité emmagasinée dans chacune de ces pierres, de ces poutres métalliques, de ces carreaux cassés.
Les éléments se souviennent, ils transpirent de leur vécu. Ils sont gorgés d'une vie qu'elle n'a pas connue.
Dans ses choix de perspectives, souvent audacieuses, KBM redonne souffle et vie à la matière inerte que la nature récupère à petit pas. Du minuscule au gigantesque, tout fait sens dans les angles et les points de fuites. Ici le regard est "invité à penser" de loin comme de près.
Dans ses nus masculins, 2eme thème qu'elle aborde, on retrouve cette absence, cette recherche de sentiments enfouis, cette émotion. Même démarche dans ses toiles abstraites, 3eme thème, où les apports de matières figurent les reliefs de la vie, les marques du temps, les cicatrices. Les cicatrices qui permettent de ne pas oublier.

KBM travaille sur toiles, à l'acrylique et à l'huile.

Olivier Emran

Expositions précédentes

Avril 2015 : "CHANTIERS" , La Ciotat
Janvier 2014 : Londres, Art Space Gallery
Décembre 2013 : Paris, ART EN CAPITAL, Salon des Artistes Français
Juin à Septembre 2013 : Salon itinérant, Paris, Rennes, Deauville, Dinard, Rouen
Septembre 2013 : New York, Montserrat Contemporary Art Gallery
Septembre 2013 : Paris, salle des ventes aux enchères Rossini, "Venise, l'Arsenal, biennale 2011", technique mixte sur toile (80x80cm)
Mai 2013 : Paris, Galerie Artitude, Village Suisse
Mai 2013 : Aix en Provence, Salon le Sm'Art
Mars 2013 : Paris, Galerie Thuillier, "ANTIROUILLE"
Décembre 2012 : Paris, ART EN CAPITAL, Salon des Artistes Français et des Artistes Indépendants
Avril à Mai 2011 : Marseille, Galerie Les Arcenaulx, "DES MURS ET DES HOMMES"



Programmation 2016


22 juillet au 22 octobre 2016 : Catherine Arniac "Blessées"

ArniacCatherine Arniac est une artiste engagée, elle témoigne dans son œuvre " blessées " de la condition des femmes et de la terre dans le monde, de la déchirure entre les peuples, de la fracture sociale et idéologique qui secoue la planète et divise les hommes.

L'artiste utilise une technique très particulière faite de superpositions de plusieurs matériaux. Elle peint, enveloppe, brule, déchire, ligature, scarifie, repeint. Les toiles sont ainsi travaillées et retravaillées dans une proximité physique très intense entre l'artiste et sa création.

De cette technique unique se dégage une profondeur et une puissance charnelle qui transmet toute l'énergie donnée par l'artiste à ses œuvres et cela se perçoit au premier regard.

L'univers plastique de Catherine Arniac est terrestre, réel, palpable. Il révèle la nature profonde de l'artiste qui exprime ses émotions et nous les fait partager sans détour.

PGH

Principales Expositions Collectives Nationales et Internationales

2017 Salon Art Capital au GRAND PALAIS - PARIS
2016 Art OSAKA - galerie bruno massa / JAPON
2016 Art HAMPTONS - galerie bruno massa / USA
2016 SIA NEW YORK CITY - galerie bruno massa / USA
2016 Voeux d’artistes MARSEILLE
2015 Biennale de SARRIA / ESPAGNE
2015 Salon d’automne international SAINT PÉTERSBOURG / RUSSIE


Programmation 2015


Du 2 au 17 Août 2015 : Pauline et Juliette Angotti "sister Art"
Photographies

AngottiPauline Angotti diplômée de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg est vidéaste/vj, plasticienne et performeuse. Son travail porte sur le corps et la féminité. Photographies, sculptures et installations sont des supports qu’elle utilise pour créer des œuvres charnelles et voluptueuses. Réalisés à base d’ouate et de tissus, les sculptures et tableaux « moelleux » de Pauline exaltent un univers féminin tout en courbes et sensualité. Inspirée par les formes pleines des déesses de la fertilité, sa série « Bustes de femmes » mêle les techniques du matelassage, de la broderie, de la sérigraphie et de l’art du Shibari. En parallèle, elle réalise des clips musiquaux et assure la direction artistique de projets vidéos. Pauline est également la moitié du duo du VV Show, une performance audio vidéo burlesque mêlant culture électronique underground et cinéma de genre. Elle co-réalise l’exposition Maison témoin(s) présentée actuellement au 6b, lieu de résidence et de diffusion artistique où se trouve son atelier/studio depuis maintenant 4ans.

Pour cette exposition, Pauline présente entre autre une série de photographies intitulée “Venuss”, mousses de matelas sculptées et contraintes, façon bas-reliefs, puis photographiées. Inspirés de la sculpture antique, les fragments de corps choisis se détachent sur un fond noir profond. De la Profondeur de l'objet à sa surface, ces œuvres questionnent le rapport entre l'objet de désir et le spectateur. A partir de cette série photographique, Pauline travaille en collaboration avec le laboratoire et espace d’exposition Rétine à Marseille sur le projet Arty Box. Arty Box intègre une série photographique comme collection. Chaque photographie est perçue comme un bijou, et l'ensemble de la série est conservé dans une parure, l'Arty Box. En rendant l'œuvre amovible de son cadre il est maintenant possible de n'accrocher qu'une des œuvre de la collection tout en ayant le choix de l'ensemble de la série, maintenant la force et la cohésion de l'ensemble, dans le respect du travail de l'auteur.

Juliette Angotti Photographe et vidéaste, en formation aux arts décoratifs à paris et membre du collectif de films NOU, Elle est une des fondatrices de "Sister Art". Dans ses différents projets artistiques, le travail de Juliette questionne l'espace afin de dévoiler les rapports de pouvoirs qui s'y exercent. En 2013, Juliette a réalisé un court en métrage au sujet du regard porté sur les lieux d'incarcération en France. Ce premier film a été projeté au Festival International des Films des droits de l'Homme de Paris le 15 mars 2014. Juliette travaille actuellement sur une série de photographies qui s'articule autour du sujet de la construction d'espaces artificiels. Ces environnements reproduisent des atmosphères "naturelles" en vase clos. Ces différents lieux d'études cliniques sont des espaces utilisés à des fins de conservation ou de travail. Ces photographies mêlent des prises de vue in situ ainsi que des images créées en studio. Entre sentiment religieux et ultramodernité, ce travail est une recherche autour de la solitude, du vide et de l'enfermement de nos sociétés technologiques.

Juliette et sa soeur, Pauline, travaillent régulièrement ensemble autour de différents projets vidéos et d'expositions. Elles sont les "Sister Art".


Du 1 au 31 juillet 2015 : YVES MARCELLIN
Photographe, plasticien

MarcelinLes tableaux photographiques d’Yves MARCELLIN dérangent. Ils interpellent par leur puissance. Déstructurés, restructurés, colorés, ils sont retravaillés jusqu’à changer le sens du sujet. Les images en grands formats portent un message de l’artiste qui donne à ses modèles un sens déformé par ses propres visions. Ses techniques de sublimation, de superposition de saturation des couleurs amènent tour à tour vers les sentiments d’admirations de dégoût, de mélancolie, de colère, souhaitées par l’artiste. Yves Marcellin met en scène des émotions à la palette graphique, dans un mélange de réel et d’irréel maitrisé et donnant à chacun l’occasion de voir au travers du miroir la pensée de l’artiste.


Du 3 Avril au 30 Juin 2015 : FRANCOIS COLCOMBET
Peintures, sculptures, collages

Artiste accompli et engagé, François COLCOMBET avance dans son domaine sans complaisance et sans retenue. Il puise son inspiration dans la culture Arlésienne et tauromachique qu’il revisite, transforme, travaille jusqu’à l’épuration totale pour ne garder que l’essentiel. Sur cette trame, François compose, mélange, superpose, colle, stratifie jusqu’à atteindre son objectif de plénitude, la satisfaction de l’œil et de l’esprit. L’artiste nous transmet un message d’émotion pure qui traduit une sensibilité exacerbée par un environnement culturel et social des plus riches. Ses formats sont immenses à l’image de son geste et de son art.

Pour cette exposition François retravaille l'Arlésienne, à la fois mythe et réalité bien vivante. Cette icone de la littérature, de la beauté, du fantasme intellectuel se retrouve modelée dans un éclat de couleur et de matières. Les Arlésiennes imprimées d'une autre époque sont habillées et remises en scène dans des jeux de lumière, de clair obscur. Ces visages anciens sont ramenés à la vie par la magie de l'artiste, Ces bouts de papiers collés sont tout d'un coup dotés d'une âme nouvelle, d'un sourire ou d'une mélancolie modelés par l'artiste. Nous sommes invités a les accompagner dans leur farandole.

François revient également sur l'arène, enceinte magique ou se déroule le rite tauromachique et dans laquelle sang et sable se mêlent depuis la nuit des temps. Il relate sur sa toile cette histoire millénaire de l'homme et du taureau, du vivant et de la mort, de la finesse et du sauvage, dans un tourbillon de lumière arc-en-ciel qui nous entraine dans son univers.

Au delà de la beauté du geste, ces allégories du vivant nous poussent à l'interrogation et à l'introspection, à la découverte de soi et des autres, à l'imaginaire issu d'un monde de liberté qui permet à l'artiste de décider sans autre contrainte que celle de sa toile ou s'impriment les vues de son esprit. L'artiste chemine dans un monde parallèle qu'il fige comme un instant de vie intérieure qu'il aurait décidé de faire partager gardant pour lui l'essentiel de sa foi.

PGH

Formulaire de contact la Galerie Arles


La Galerie-Arles
Créations - Expositions - Vente

3 Rue Elie Giraud
13200 Arles

Téléphone mobile: +33(0)6 26 97 58 96
Téléphone : +33(0)4 90 96 61 82

Email : contact@lagalerie-arles.com

Nos tarifs 2015



La galerie loue ses espaces à la semaine, au mois ou plus.

Merci de nous contacter directement.

Prestations

Les prestations comprennent
- La mise à disposition des espaces et de l’ensemble des murs de la galerie destinés à l’accrochage de tableaux et d’œuvres d’art. L’ensemble des murs sont équipés de cimaises, de câbles et de crochets. (capacité 30 à 40 tableaux suivant dimensions + espace au sol pour sculptures ou autres dispositif , éventuellement patio sur demande )
- L’éclairage des œuvres et des espaces par systèmes de spots à Led orientables sur rails.
- Le chauffage si nécessaire.
- La mise à disposition de WC et lavabo ainsi qu’un réfrigérateur.
- Le ménage régulier des espaces.
- L’installation si nécessaire, d’une banque d’accueil, d’un ou deux bureaux, de chaises et tables autant que nécessaires
- La connexion internet Wi-Fi dans tous les espaces
- La présentation sur le site web de la galerie et dans les médias locaux, office du tourisme, journal local etc…


Sont non compris dans la location tout ce qui n’est pas listé ci-dessus et notamment :
- L’assurance des œuvres d’art
- Le personnel nécessaire à l’ouverture et la surveillance de la galerie
- La mise en place, l’accrochage et le décrochage des œuvres
- La remise en état des lieux si dégradations à la fin de la période de location